vignette générique

> > > > Compte rendu du conseil d'administration du 12 décembre 2016

Compte rendu du conseil d'administration du 12 décembre 2016

Elus Présents : Monique Ayma Lydia Battmann, François Baudet, Solène Bourhis, Valérie Cochet, Marcel Dulong, Jean-Pierre Gaigne, Annie Gautier, Stéphanie Georges, Frédéric Hou, Michel Hureau, Bernard Landron , Anthony Larcher, Philippe Lorvellec, Cécil Marliac, Aurélien Moreau, Bernard Mons, Ludovic Picault, Valérie Presse, Gwenaël Quinton, Manuel Saint-Cyr, Stéphane Soul.

Personnes invitées : Marie Quéguiner et Benjamin Guichon, salariés du Comité.

Excusés : Khaled Ajouz, Yves Aubry, Yvan Lenen.

Début de séance : 20h00 Fin de séance : 22h40

1. Validation du PV du 29 août 2016

Ce PV est adopté à l’unanimité des présents.

2. Que proposez-vous ?

La Secrétaire Générale exprime aux personnes présentes son sentiment d’insatisfaction concernant le travail qu’elle réalise à son poste depuis sa prise de fonction au Comité et interroge l’efficacité du Comité à remplir la mission qui est la sienne.
Elle invite les élus et les salariés à faire des suggestions pour améliorer le fonctionnement actuel.
Voici diverses suggestions avancées par les personnes présentes :
-  Faire des réunions de CA plus rapprochées.
-  Définir une stratégie et une politique départementale partagées par l’ensemble des élus du CD 35.
-  Faire un état des lieux des besoins par secteur d’activité pour avoir une politique ambitieuse au niveau des clubs.
-  Recenser les attentes et les besoins des clubs.
-  Aller le week-end par binôme dans les clubs.
-  Proposer un soutien (administratif, technique) aux clubs qui nous perçoivent plus actuellement dans un rôle de sanction. Définir un référent pour les présidents de clubs, référent qui serait en position de conseil, de diffusion des informations. Ce rôle pourrait par la suite revenir aux représentants de secteurs sur le territoire.
-  Faire un état des lieux au sein du CA de ce chacun souhaite développer comme action sur l’olympiade, action départementale animée, coordonnée et fédérée par le Président du Comité.
-  Du fait de l’augmentation conséquente du nombre de licenciés il serait souhaitable d’étudier la possibilité d’embaucher un salarié pour limiter la suractivité du secrétariat. Le départ d’Alain Lemaire n’a pas été compensé à ce jour.
-  Urgence de régler l’histoire de la situation comptable qui n’est toujours pas à jour faute de retour de l’ensemble des éléments depuis l’AG de juin 2016.
-  Définir des échéanciers par commissions, lister ce que chacune doit faire comme déjà évoqué en BD élargi.
-  Rédiger un livret d’accompagnateur d’équipes.
-  Etablir des ponts entre les différentes commissions pour prendre en compte tous les domaines de la pratique du Hand-Ball et éviter des incompatibilités de fonctionnement ou règlement.
-  Définir une philosophie pour le Comité 35 pour défendre celle-ci au sein de la territorialité et informer systématiquement les membres du CA de l’évolution de la réflexion territoriale

Décisions prises dès ce CA :
-  Rédiger un courrier à Christophe Royer pour lui demander de restituer tout le matériel en sa possession maintenant que la procédure de conciliation CNOSF est achevée. Ce courrier lui sera adressé en LRAR.
-  Un document type va être rédigé pour solliciter chaque commission afin de définir ses missions et son échéancier.
-  Consulter les clubs par internet pour mettre en adéquation le projet du CD 35 avec les attentes des clubs. Un groupe de rédaction du questionnaire pour cette consultation se met en place : Jean-Pierre Gaigne, Benjamin Guichon, Philippe Lorvellec, Cécil Marliac, Valérie Presse, Marie Quéguiner, Gwenaël Quinton.
Une réunion sera proposée aux présidents de clubs afin de restituer les réponses à ce sondage.
Le CA se réunira de nouveau le 6 février 2016 pour définir les axes du projet du Comité 35 après cette consultation des clubs.

3. Intervention du Primo Prescripteur

Ludovic Picault évoque les appels des présidents de clubs confrontés aux problèmes de discipline à l’issue des matchs. Certains clubs mettent en place des responsables de salle également pour les matchs jeunes pour gérer des soucis de plus en plus fréquents hors terrain.
Or, ces clubs n’ont pas toujours défini de règlement interne pour ces manifestations d’incivilité verbale ou gestuelle envers arbitre, manager, joueur ou parent de joueur. Il serait prudent de veiller à se préparer à faire face à des procédures qui ont tendance à se développer.
Un rappel est fait également afin de veiller au respect de la procédure en matière de discipline. Tout dossier en cours de traitement ne peut être évoqué en dehors de la commission de discipline.

Lire la suite …